Extreme Reach étend sa plate-forme publicitaire en acquérant Adstream

Publié le 21 avril 2021 Par Robert Williams

Résumé :

  • Selon un communiqué, Extreme Reach, un fabricant de logiciels basés sur le Web pour la gestion de la publicité vidéo, a accepté d’acquérir son concurrent Adstream pour une somme non divulguée.
  • Extreme Reach compte 700 employés et gère plus de 30 millions d’actifs créatifs pour le compte de marques, tandis qu’Adstream est une plate-forme de diffusion de contenu publicitaire cross-média qui prend en charge plus de 7 000 clients avec plus de 2 millions de livraisons chaque année.
  • Comme cela a été expliqué dans le communiqué, la société issue de la fusion offrira aux professionnels du marketing de marque des outils logiciels pour gérer les actifs créatifs, gérer les accords de talents et de droits, diffuser des publicités vidéo numériques sur des plates-formes connectées et diffuser des publicités sur la télévision linéaire.

Aperçu :
Le projet d’acquisition d’Adstream par Extreme Reach fait suite à des années d’achat d’autres sociétés dans le but de développer sa plateforme à mesure que la publicité vidéo se numérise, et de s’étendre à d’autres secteurs d’activité. La société issue de la fusion vise à aider les professionnels du marketing à gérer leurs actifs créatifs et à lancer des campagnes publicitaires vidéo dans un paysage médiatique de plus en plus fragmenté, qui comprend un nombre croissant de services de vidéo à la demande avec publicité (AVOD) pour les appareils connectés, tels que les télévisions intelligentes et les téléphones mobiles. La combinaison de la fragmentation et des « processus manuels hérités et sujets aux erreurs » est devenue intenable pour les marques, toujours selon le communiqué.

« Cette acquisition nous donne l’échelle mondiale pour transformer la gestion des actifs créatifs et le lancement de campagnes omnicanales dans le monde entier, établissant une nouvelle norme qui répond aux défis d’aujourd’hui », a déclaré Tim Conley, co-fondateur et PDG d’Extreme Reach, dans un communiqué.

Trois cadres d’Adstream, qui est basée en Australie, auront des rôles de direction dans l’entreprise issue de la fusion : Daniel Mark, en tant que directeur de la stratégie, Katie Nykanen, en tant que directrice des produits, et Tim Emly, en tant que vice-président senior des finances. Après la conclusion de l’opération au deuxième trimestre, environ 400 employés d’Adstream rejoindront Extreme Reach, après examen par le Foreign Investment Advisory Board d’Australie.

L’acquisition prévue intervient dans un contexte de baisse des cotes d’écoute pour la télévision linéaire. Cela a conduit 60 % des annonceurs américains à dire qu’ils déplaceront leurs dépenses médiatiques vers les plates-formes numériques over-the-top (OTT) ou les télévisions connectées (CTV) cette année, selon une enquête de l’Interactive Advertising Bureau (IAB). Parmi ceux qui prévoient de réorienter les dépenses, 81 % ont déclaré que le ciblage et l’efficacité étaient une considération clé, tandis que 55 % ont cité une portée supplémentaire parmi les audiences qui ne regardent que la vidéo numérique. Le passage à CTV entraînera un bond de 54 %, passant ainsi à 6,73 milliards de dollars en dépenses publicitaires vidéo programmatiques aux États-Unis cette année, selon les prévisions du chercheur eMarketer.

L’accord d’Extrême Reach pour acheter Adstream est le dernier signe de consolidation dans les secteurs du marketing et de la technologie publicitaire, qui, cette année, ont vu une augmentation des activités de fusions et acquisitions, alors qu’il semble de plus en plus certain que nous nous remettrons de la pandémie et que le financement des transactions devient plus facile à obtenir. Les accords récemment annoncés incluent l’acquisition prévue par le groupe Omnicom de la société de marketing numérique Areteans afin d’étendre l’expertise de la société détentrice de publicités dans la transformation numérique et l’expérience client. Le mois dernier, TripleLift, une plate-forme programmatique axée sur la publicité native, a accepté de vendre une participation majoritaire à Vista Equity Partners, la société de capital-investissement, dont les investissements dans des sociétés liées à la publicité comprennent Mediaocean et Integral Ad Science. Magnite, la plate-forme côté vente formée l’année dernière après la fusion Rubicon Project-Telaria, a acheté, en février, son rival SpotX pour 1,17 milliard de dollars en espèces et en actions à RTL Group.